CMI’nov valide la pose de Mit’rep in vivo par voie transcathéter

Monistrol sur Loire, le 10 mars 2020

Entre décembre 2019 et mars 2020, plusieurs essais sur des brebis sous anesthésie, réalisés au laboratoire BIOVIVO  à l’école vétérinaire de Marcy l’Etoile (France), ont démontré que Mit’rep peut être introduit par l’apex du cœur par voie transcathéter sans aucune fuite. Le Professeur M. Vola, chirurgien cardiaque aux HCL de Lyon, et le Dr. A. Bouali cardiologue interventionnel de l’hôpital de la Croix Rousse de Lyon, ont travaillé en équipe pour placer le dispositif avec l’aide d’une échographie transoesophagienne. Le Professeur Vola a déclaré: “C’est une étape très importante car elle valide l’approche transapicale développée par CMI’nov pour la pose d’un dispositif d’annuloplastie robuste, qui peut être ajusté en temps réel.”

CMI’nov développe Mit’rep, un dispositif médical d’annuloplastie mini-invasif de nouvelle génération pour le traitement de la régurgitation mitrale fonctionnelle (ou secondaire).

Des spires en nitinol, un alliage à mémoire de forme, sont introduites par voie transcathéter transapicale, placées sur le pourtour de l’anneau mitral natif afin de fixer une tresse textile utilisée pour renforcer et réduire le diamètre de l’anneau mitral.  Par traction sur un mono filament interne à la tresse, l’anneau mitral est ainsi réduit sous contrôle échographique en temps réel.

Pour plus d’information, merci de contacter corinne.pain@cmi-nov.com