CMI’nov montre la faisabilité de Mit’rep sous échographie ex-vivo.

Monistrol sur Loire, le 26 novembre 2019

CMI’nov a démontré la faisabilité de l’implantation de spires en nitinol, alliage à mémoire de forme et la réduction de l’anneau mitral en utilisant un simulateur de battements cardiaques passifs sur des cœurs d’animaux explantés. Les procédures d’implantation se sont déroulées visuellement avec contrôle échographique. Bernard Pain, Président, a déclaré: “C’est une étape importante dans le développement de Mit’rep. Nous avons confirmé que notre dispositif, et la tresse pour le resserrage de l’anneau mitral, peuvent être implantés avec succès et au bon endroit. La prochaine étape sera de réaliser l’implantation in vivo, ce qui est prévu pour début 2020.”

CMI’nov développe Mit’rep, un dispositif médical d’annuloplastie mini-invasif de nouvelle génération pour le traitement de la régurgitation mitrale fonctionnelle (ou secondaire).

Des spires en nitinol, un alliage à mémoire de forme, sont introduites par voie transcathéter transapicale, placées sur le pourtour de l’anneau mitral natif afin de fixer une tresse textile utilisée pour renforcer et réduire le diamètre de l’anneau mitral.  Par traction sur un mono filament interne à la tresse, l’anneau mitral est ainsi réduit sous contrôle échographique en temps réel.

Pour plus d’information, merci de contacter corinne.pain@cmi-nov.com